logo lesviolets.com
croix occitane
Centre de formation : venez soutenir la réserve et les U17 !
LOSC – TFC : Une rencontre déséquilibrée financièrement, marquée par Gérard Lopez

Nouvelle rubrique sur LesViolets.Com. Chaque avant-match, retrouvez en quelques chiffres simples, un comparatif basé sur les finances de chaque club.

Les données sont basées sur les comptes publiés par la LFP pour la saison 2019/2020 & 2020/2021 et sont exprimées en millions d’euros. Au niveau du chiffre d’affaires, Lille ne joue pas dans la même court que le TFC, avec un chiffre d’affaires trois fois supérieur en 2020/2021 (l’année de la Ligue 2 pour nos Violets).

CALOSC

Les autres recettes sont dans la même veine, comme le montre la courbe orange (droits télés) qui augmente largement en faveur des nordistes.

AUTRES LOSC

Le corolaire de ces produits se retrouve dans la masse salariale, XXL, du Losc, avec quasiment 90 millions d’euros par saison consacrés aux salaires.

MS LOSC

Comparé aux matchs précédents, le Tèf n’est pas plus endetté que son adversaire. En effet, Lille a emprunté énormément avec une augmentation de 34 millions d’euros en un an !

DF LOSC

Ce qui permet au « Tèf » de se distinguer habituellement, c’est la balance des transferts. C’est-à-dire le delta entre les ventes et les achats de joueurs. Mais comparé aux ventes Lilloises, le débat ne se pose pas. Principalement grâce aux ventes de Nicolas Pépé (80 M€ en 2019/2020) et Victor Osimhen (70 M€ la saison suivante).

Notons qu’une enquête est en cours concernant ce dernier transfert et de possibles fraudes comptables. A l’époque, le club nordiste était entre les mains de Gerard Lopez, l’actuel président des Girondins de Bordeaux.

BAL LOSC

En résumé, au vu des comptes, il n’y a pas match entre les Dogues et le Tèf. Espérons que la vérité du terrain sera différente.