logo lesviolets.com
croix occitane
logo lesviolets.com
Timothy Weah (LOSC) : “Je connais Toulouse depuis 2014”
TFC - LOSC : Angel Gomes, un artificier en Nord

Après son succès poussif en terres angevines (2-0), le TFC a le regard tourné vers un nouveau choc de la Ligue 1. Avec la réception des Dogues cet après-midi, les hommes de Philippe Montanier auront une vraie occasion d’enflammer le Stadium, juste avant la trêve. Dans les rangs lillois, un joueur fait brillamment parler sa classe et sa technique : Angel Gomes. Portrait d’un meneur pétri de talent.

Ne vous fiez pas aux apparences : malgré son patronyme aux consonnances portugaises, Gomes est un membre à part entière de la somptueuse relève des Three Lions. Originaire de Londres, le milieu va délaisser les bords de la Tamise pour se lancer à Manchester United. Dans le cocon mancunien, le Red Devil brûle les étapes aux côtés de futures stars comme Jesse Lingard, Mason Greenwood et Marcus Rashford. En Angleterre, son petit gabarit fait déjà des ravages et lui permet de partir à la chasse aux records de précocité. Une fois la Coupe du Monde U17 en poche, il rentre dans l’histoire en découvrant la Premier League à seulement 16 ans, mais son ascension express finit par montrer ses limites. Barré par l’armada titanesque de Man U, l’Anglais au plus de 40 sélections doit se contenter de quelques bouts de matchs, sans jamais percer. L’arrivée de la pandémie scelle finalement son sort, l’heure de quitter le nid a sonné.

Repéré gratuitement par le board lillois à l’été 2020, Angel Gomes est d’abord envoyé au Portugal pour gagner en régularité. Pari réussi : à Boavista, le Britannique devient en quelques parties le chef de meute des Panthères et dirige avec brio le jeu de son équipe. Sur les pelouses de Liga NOS, les suiveurs devinent un joueur créatif et dribbleur, capable d’évoluer dans l’entrejeu en toute sérénité. Un style de jeu inspiré par sa fratrie et un illustre parrain, le Portugais Nani. « Son influence a été énorme lorsque j’étais plus jeune, à United. J’ai grandi en l’idolâtrant », déclare le principal intéressé sur SalfordNow. Sous le maillot à damier noir et blanc, Gomes soigne son passage en inscrivant 6 buts et 6 assists, dont un triplé de passes décisives dès la première journée et un but du milieu du terrain contre Moreirense. De quoi marquer les esprits avant de revenir dans l’Hexagone.

Après des débuts timides l’an dernier sous l’ère Jocelyn Gourvennec, l’ancien super-sub nordiste a pris un tout autre poids dans la tactique offensive prônée par Paulo Fonseca. Ironie du sort, l’homme aux 168 centimètres ne dépasse pas les 60 kg, mais il est pourtant un solide pilier des adversaires du jour. Repositionné un cran plus bas par son nouveau coach, le numéro 20 du LOSC est en plein épanouissement au poste de milieu central. « Je peux être un leader (…). Nous avons une équipe très jeune et s’il le faut, je montrerai ma confiance sur le terrain, à tout le monde », affirme-t-il sur le site de RFI. Au sein d’un effectif où les 19 réalisations de Jonathan David rayonnent, l’international de 22 ans continue sa montée en puissance avec 3 buts et 5 passes décisives à son compteur (toutes compétitions confondues). La balle est maintenant dans son camp pour confirmer son éclosion outre-Manche.