logo lesviolets.com
croix occitane
"Très belle équipe toulousaine que je vois bien être la surprise de la saison"
Après son but à Troyes, Rhys Healey fait le point sur son avenir

Rhys Healey a inscrit le premier but de sa carrière en Ligue 1 à Troyes ce week-end (0-3). En fin de contrat dans un an avec le TFC et annoncé partant en Angleterre, le meilleur buteur de Ligue 2 a donné une interview à La Dépêche du Midi.

Rhys Healey s'est exprimé concernant sa blessure aux adducteurs et sa préparation estivale tronquée : 

Je me sens bien. Les préparateurs physiques me traitent bien lors des entraînements, j’ai confiance en eux. Je me sens revenir à mon niveau, et je leur en donne le crédit. Prêt pour jouer 90 minutes ? Prochainement. Je dois continuer à travailler très dur aux entraînements. J’ai confiance en moi et en mon corps pour pouvoir jouer un match entier. Pour le moment, je suis content de jouer mon rôle dans l’équipe et d’avoir contribué à la victoire.
Rhys Healey après ESTAC - TFC

Le numéro 9 du TFC s'est également exprimé sur l'arrivée de Thijs Dallinga : 

Cela rajoute de la concurrence, c’est toujours bénéfique pour un attaquant. C’est un bon joueur, il est jeune et je lui parle beaucoup pour essayer de l’aider, car je joue en France depuis deux ans maintenant. Je sais comment cela marche. Je peux l’aider, il peut m’aider. C’est une concurrence/compétition saine.
Rhys Healey après ESTAC - TFC

Concernant son avenir, le meilleur buteur de Ligue 2 est resté assez flou…

Je suis en contrat jusqu’en 2023. Je suis là et je donne tout pour l’équipe. Le foot est le foot. Je n’écoute pas les rumeurs, je me concentre sur moi et sur mes coéquipiers. Je suis là, je travaille dur. On ne sait pas ce qu’il se passera. Pour le moment, je suis là pour aider l’équipe et faire au mieux.
Rhys Healey après ESTAC - TFC

Une chose est sûre, l'entraineur Philippe Montanier semble vouloir compter sur son numéro 9 pour cette saison, et ne s'en cache pas publiquement.

Ah moi, tous les soirs je l'attache au radiateur ! Et j'espère que personne ne va trouver la clé.
Philippe Montanier à au micro de Prime Video après ESTAC - TFC