logo lesviolets.com
croix occitane
logo lesviolets.com
Changement tactique, avènement de Chaibi, trio offensif, Montanier entre innovations et adaptation
Zakaria Aboukhlal : "Dès que j’ai su que Toulouse me voulait, je n’ai pas hésité"
©Florian Martinez

Avec deux buts et une passe décisive en 8 matchs, Zakaria Aboukhlal réussit ses débuts avec le TFC. Arrivé de l’AZ Alkmaar cet été, l’international Marocain, actuellement avec sa sélection, parvient à s'épanouir à Toulouse. En conférence de presse, il est revenu sur son transfert cet été et son acclimatation dans le club de la Ville rose. Paroles.

Je suis rentré en contact avec Toulouse avant le mercato. Ça nous a permis de créer un lien, un bon feeling. Il y a eu d’autres clubs qui sont venus se renseigner, mais dès que j’ai su que Toulouse me voulait, je n’ai pas hésité. J’en ai parlé à mon manager en Hollande, et ça s’est passé naturellement ensuite.
Zakaria Aboukhlal sur son transfert au TFC
Je me sens bien au TFC et à Toulouse. J’aime cette ville, ma famille aussi. Le TFC est un grand club, avec une histoire. C’est un club fantastique avec des joueurs et des hommes fantastiques. J’ai eu aussi la chance de pouvoir compter sur 5 joueurs qui parlent hollandais, ainsi que Yanis Begraoui avec qui je peux parler en arabe. Je veux jouer chaque match, être décisif, marquer, mais aussi faire marquer. Je pense aussi à la Coupe du monde au Qatar avec mon pays, j’ai envie d’y être. La différence entre la Ligue 1 et le championnat hollandais ? C’est encore tôt pour en parler, mais en Hollande, on accorde plus d’importance à la dimension tactique. Ici, c’est plus engagé, avec des joueurs forts et plus rapides. Dans l’ensemble, le niveau en France me paraît plus élevé.
Zakaria Aboukhlal sur son acclimatation à Toulouse et au TFC