logo lesviolets.com
croix occitane
logo lesviolets.com
Mercato : Issa Diop signe à Fulham et choisit un joli numéro
Match sous plus de 30 degrés, un malaise dans le staff niçois, une pique d'Aaron Ramsey
©Florian Martinez

En pleine canicule, la LFP a jugé bon de maintenir ce TFC - Nice à 13h00. Résultat des courses, le public a connu des difficultés pour s'hydrater puisque les bouteilles, avec ou sans bouchon, sont désormais interdites dans les stades en France et les buvettes ont été prises d'assaut. Sur Twitter, Damien Comolli a dû réagir et a fait une promesse au peuple violet : "Merci pour vos remarques sur les buvettes, on va améliorer tout ça."

Mais la situation saugrenue ne s'est pas arrêtée là. Alors que des économies d'énergie sont demandées, les lumières du Stadium ont été allumées malgré un grand soleil. Le club a expliqué pourquoi (lire notre article ci-dessous) et a également dû demander une dérogation pour arroser la pelouse à la mi-temps durant deux minutes. Après le coup de sifflet final, Aaron Ramsey, un habitué de la Premier League et qui vient de signer à Nice, s'est arrêté devant les journalistes : "Il faisait très chaud, le terrain était très sec. Parfois, il était compliqué de faire la dernière passe à cause du terrain. Mais nous sommes contents. C'est un bon point, finalement."

Les personnes présentes au Stadium dimanche ont souffert. Frédéric Gioria, membre du staff de Lucien Favre côté Niçois, a été victime d'un malaise. Mais pas sûr que la Ligue se remette en question, l'argent et les diffuseurs télé faisant la loi...