logo lesviolets.com
croix occitane
logo lesviolets.com
"Le jeu de transition de Toulouse devrait nous inspirer, le foot ça peut être simple en fait"
Van den Boomen : “Partir libre ? C'est possible oui, bien sûr, comme pour Brecht et Stijn”
©mj_photographiee

Branco van den Boomen découvre la Ligue 1 et la Ligue 1 découvre Branco van den Boomen. Le Néerlandais compte déjà quatre passes décisives en 11 journées cette saison et a inscrit son tout premier but dans l’élite face à Angers ce dimanche (3-2).

Les doutes ne sont désormais plus possibles. Oui, Van den Boomen performe en Ligue 1. Le quotidien L’Équipe l’a d’ailleurs sélectionné par la troisième fois dans son équipe-type du week-end. La question de son avenir va très rapidement se poser. Recruté à l’été 2020 à De Graafschap (D2 néerlandaise) pour 350 000 euros, VdB arrivera en fin de contrat en juin prochain. Va-t-il prolonger ou partir librement ?

L’Équipe a réalisé une large interview de Van den Boomen dans son édition de dimanche. Pour le milieu de terrain, l’idéal serait d’évoluer dans un club important et être en même temps un joueur majeur de cette formation : “Pourquoi pas jouer une Coupe d'Europe ? C'est aussi possible avec Toulouse. Nous verrons. On aura le temps d'en parler pendant la trêve (de la Coupe du monde). Partir libre ? C'est possible oui, bien sûr, comme pour Brecht et Stijn, parce que nous sommes tous en fin de contrat.

En août dernier, dans une interview pour Actu Toulouse, Damien Comolli avait évoqué le cas de Van den Boomen, mais également de Spierings, Dejaegere, Dupé, Healey et Sylla, qui sont dans la même situation contractuelle : “Certains vont peut-être prolonger en cours de saison. D'autres vont peut-être décider de partir libre. On verra comment ça se passe, mais on est assez 'relax' par rapport à cela car on donne la priorité au sportif. Si à la fin de saison, on doit perdre de l'argent parce qu'on n'a pas fait de transferts sortants et parce que des joueurs partent libres, mais qu'on est en Ligue 1 avec une équipe compétitive, qui a fait du spectacle, dans un stade plein et avec des gens qui repartent avec le sourire, l'objectif aura été atteint. Ce n'est pas un objectif financier.

Légalement, à partir du 1er janvier, Branco van den Boomen pourra s’engager avec un nouveau club pour le rejoindre à partir de la saison 2023/2024 gratuitement. D’ici là, Damien Comolli devra trouver les arguments, notamment financiers, pour le retenir. Cette fois-ci, RedBird devra soit casser sa tirelire, soit laisser partir sa meilleure trouvaille.

Sondage2102 votes

Selon vous, Branco van den Boomen va-t-il prolonger au TFC ?

Oui62%
Non38%